Une semaine est passée mais c’est encore trop peu pour se remettre de la remontée du Barça qui a crucifié le PSG (6-1). S’il reste encore en travers de la gorge des Parisiens, le but de Sergi Roberto inscrit dans le temps additionnel tourne en boucle du côté des supporters catalans et chez la plus fidèle supportrice du défenseur : sa compagne. Mais qui es-tu, Coral Simanovich ?

 

« Historique ». Comme des millions de passionnés de foot, Coral Simanovich a bel et bien vécu un moment unique dans l’histoire du foot. Car jamais une équipe n’avait remonté un écart de quatre buts encaissés au match aller en Ligue des champions, comme l’a fait le Barça en huitième de finale contre le PSG. Mais si la joie des Catalans a été immense, celle de l’Israélienne a une saveur particulière. C’est son compagnon, Sergi Roberto, jeune milieu reconverti latéral droit et tête de turc d’une majorité de supporters, qui a offert la qualification en marquant au bout du temps additionnel – provoquant même un mini tremblement de terre dans la cité catalane. “C’est mon HÉROS », s’enflamme-t-elle sur Instagram, pour accompagner la désormais fameuse photo du joueur de 25 ans qui n’a quant à lui “pas pu dormir” après la rencontre.

 

Assurément, cette 95ème minute du match reste l’un des moments les plus forts en émotion vécu en trois ans aux côtés de Sergi Roberto et à Barcelone. Un coin de la Catalogne dans lequel Coral Simanovich n’était pas destiné à atterrir. Née à Manhattan, le 9 septembre 1991, elle a d’abord pris la direction d’Israël et Tel Aviv, à l’âge de trois ans. Son père, Ronnie Simanovich, un homme d’affaires, fait alors le bonheur de la presse israélienne en épousant Pnina Rosemblum, ex-mannequin reconverti dans le business aux manettes d’une société de cosmétiques mais également personnalité politique. Un mariage auquel la compagne de Sergi Roberto, alors âgée de quatorze ans et « en pleine rébellion », assistera mais ratera tout de la cérémonie, étant ce jour-là, « malade » et isolée de la fête avec quelques amis.

Jade Leboeuf, Katia Ancelotti, Carla Ginola... Le 11 des "filles de" les plus cool du foot

 

 

Service militaire et Bar Refaeli

À 18 ans, Coral Simanovich doit toutefois se plier à une règle : le « Sherout Hova », le service militaire obligatoire d’une durée de vingt-deux mois. Elle était alors assistante sociale « Mashakit », et doit s’assurer des bonnes conditions du service des soldats. « J’ai découvert un autre monde », disait l’amie de Melissa Jiménez, compagne de Marc Bartra, il y a quelques années sur le site 7 days.

 

Le deuxième gros tournant est fait de défilés et de shooting. Comme sa mère, Coral Simanovich prend la direction des défilés de mode et devient mannequin. Mais pas besoin de piston, puisque sa première campagne, avec la marque de bikinis Pilpel, est signée après avoir été repérée sur Instagram, en vraie millennial. Marques de cosmétiques, bijoux, prêt-à-porter… Suivie par 220k abonnés, @coralsimanovich enchaîne depuis les contrats.

 

🦄

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

New cover story for @yedioth is out today by @guyk_yarivf @meitalbruner @nogi_t @maorkidushim @elite_israel

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

Missing Summer @freskincare

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

 

Instagram a bien aidé mais également une autre de ses idylles. Avant Sergi Roberto, Coral Simanovich s’est fait remarquer au bras de Dor Refaeli, frère du top model d’origine israélienne, Bar Refaeli. L’occasion de piquer quelques tips à l’ex-compagne de Leonardo DiCaprio : « Je ne savais pas encore si j’allais percer dans le mannequinat mais Bar m’aidait dans beaucoup de choses ».

 

Not an Israeli dress code but in our family things were different. #refaeliquarterhorses @barrefaeli

Une publication partagée par Dor Refaeli (@dor_refaeli) le

 

Snowboarding made me #fbf to that time hanging with the awesome #Shaunwhite at my sis Bday party in Israel

Une publication partagée par Dor Refaeli (@dor_refaeli) le

 

 

« Le plus dur est de s’embrouiller dans une autre langue »

La page Dor Refaeli tournée, Coral Simanovich jongle entre sa carrière de mannequin et d’étudiante à l’école de stylisme Shenkar avec sa vie à Barcelone. Des plages de Tel Aviv aux tribunes du Camp Nou avec ses amies, Daniela Jehle, compagne de Marc-André ter Stegen, ou encore Romarey Ventura, celle de Jordi Alba, la vie lui offre quand même quelques bons moments qui valent bien un but à la 95ème minute. « Je voyage beaucoup, mais c’est toujours un plaisir pour moi. J’étais déjà habituée à cette vie avant », explique-t-elle.

 

🎠🍭🦄 @romarey_ventura

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

Happy Birthday sister from another mister 🎈🎈🎈 I love you and miss you so much 🎉❤️ @melissajimenezgp

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

Que des bons moments, vraiment ? Dans le monde de Coral Simanovich, même les embrouilles se font avec le sourire. « Le plus dur c’est de s’embrouiller dans une autre langue que la sienne », s’amuse la jeune femme qui communique en anglais avec Sergi Roberto, rencontré sur Instagram. S’il ne s’est peut-être pas mis à l’hébreu, le natif de Reus (Catalogne) a voyagé en Israël et a pu rencontrer la famille de sa petite amie qui apprend de son côté l’espagnol.

 

Quant aux fameuses barrières de l’amour à distance, elles semblent imaginaires. « Nous sommes tous les deux occupés avec nos carrières et nos vies, et nous avons tous deux une famille dans un autre pays, mais nous croyons que si l’amour est fort, il peut surmonter ces obstacles, alors quand nous avons du temps libre, nous essayons de voyager beaucoup et s’amuser ensemble », répond-elle. Des propos d’une douceur à arracher quelques larmes à tout le monde. Même aux supporters parisiens ?

 

🐵missya🙌🏼

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

Colorful weekend ❤️💛💚💙👐🏼🔝

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

יום אהבה שמח ! שלא נפסיק לאהוב כי זה מה שפשוט עושה לנו הכי טוב ❤️ 🙌🏼 #טובאב

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

🎉2️⃣0️⃣1️⃣7️⃣🎉 👐🏻❤

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

History 🙌🏻🙌🏻✋🏼❤ this is my HERO

Une publication partagée par Coral Simanovich (@coralsimanovich) le

 

 

S.St.