Pour terminer sa belle année 2017, Cristiano Ronaldo a décidé de… s’auto-célébrer lors d’un gala CR7 à Madrid. 

 

Quelques jours après avoir reçu son 5e Ballon d’or et s’être proclamé “meilleur joueur de l’histoire” dans France Football, Cristiano Ronaldo s’est peut-être offert une nouvelle preuve d’amour. Mercredi soir, l’attaquant du Real Madrid aurait carrément organisé un gala baptisé… “CR7 2017” dans une boîte de Madrid. Le but ? Célébrer la “meilleure année” de sa carrière, qui l’a vu gagner un nouveau Ballon d’or en plus de la Liga et de la Ligue des champions avec son club.

 

Impossible de savoir si Cristiano Ronaldo (32 ans) fait de l’humour – le jour des Innocents, le 1er avril espagnol, était justement célébré le lendemain, le 28 décembre – ni s’il a été jusqu’à se décerner un trophée mais le gala CR7 2017 ressemblait bien à une remise de prix, avec tapis rouge, photocall et tenues de soirée. Pour l’occasion, celui qui n’a marqué que 4 buts en Liga cette saison avait invité sa famille, sa compagne Georgina Rodriguez mais également des proches comme son agent Jorge Mendes et des personnalités à l’image de la présentatrice portugaise Rita Ferro Rodrigues. Et Fred Hermel ? On l’espère pour lui.

D'où vient le sombrero porté par les Bleus pendant les célébrations ?

 

💃❤️🕺🏽

Une publication partagée par Cristiano Ronaldo (@cristiano) le

 

Memorável🌹❤️🙏 #galacr7 #danceiatécair #orgulhosaefeliz #familia #deusnocomando🙏

Une publication partagée par Katia Aveiro (@katiaaveirooficial) le

 

Une bonne idée pour dire au revoir à 2017 d’autant que l’année prochaine s’annonce peut-être plus compliquée pour Cristiano Ronaldo, entre ennuis avec le fisc et efficacité en berne en Liga, titre déjà promis au Barça de Messi. À moins qu’une Ligue des champions ne lui permette encore de s’auto-célébrer en 2018 ?

 

Gala CR7 2017!👌🏽🎉❤️

Une publication partagée par Cristiano Ronaldo (@cristiano) le

 

Top secret noite linda de celebração do Melhor do Mundo : a amizade ! ❤️

Une publication partagée par ritaferrorodrigues (@ritaferrorodrigues) le