Mardi, Real Madrid TV a diffusé un documentaire sur les coulisses de la victoire en Ligue des champions dans lequel on peut voir le discours de Zinedine Zidane à la pause.  

 

Particulièrement malmenés ces derniers mois, les supporters du Real Madrid ont pu retrouver le sourire quelques instants. Hier soir, la chaîne officielle du club diffusait Au coeur de la Duodecima, un documentaire sur les coulisses de la victoire du Real (4-1) contre la Juventus en finale de la Ligue des champions 2017. L’occasion de découvrir quelques moments inédits et notamment le discours de Zinedine Zidane à la mi-temps du match, alors que le score était de 1-1 à Cardiff.

 

 

Sergio Ramos confirme l'existence du groupe WhatsApp entre des joueurs du Barça et du Real

Après avoir laissé ses joueurs se reposer, Coach Zizou se lance, debout au milieu du vestiaire : “C’est une finale, on sait que c’est un match difficile mais c’est aussi le cas pour eux. Le plus important, c’est que défensivement nous devons être plus agressifs. Mais pas pour qu’on prenne des cartons, l’important c’est qu’on arrive à temps sur les actions, insiste-t-il. Quand on n’a pas le ballon, ils jouent en 4-4-2, avec Alves et Mandzukic très hauts. Ce que nous devons faire, c’est qu’ils reculent eux aussi. Isco, quand on défend, tu te mets à gauche en 4-4-2, et après avec le ballon tu te recentres un petit peu. Mais en pensant que quand on a le ballon, on a dit patience, on doit jouer plus rapidement sur les côtés avec Marcelo et Dani (Carvajal) plus hauts (…) Le but était comme ça. On joue sur le côté, on centre et on marque”, poursuit l’ex-joueur des Bleus, qui veut des défenseurs qui “mettent le pied”. “On doit souffrir mais en toute sérénité, en se disant qu’un nouveau but va venir. D’accord ? Allez !”, conclut-il sous les applaudissements des joueurs.

 

Dans le discours, la phrase “on centre et on marque” va attirer l’attention des supporters madrilènes. Un extrait qu’on retrouve dans la bande-annonce du documentaire de Real Madrid TV et qui est vue par ses fans sur les réseaux sociaux comme un coup tactique, puisque le Real marquera 2 buts sur des centres à ras de terre venus des côtés en deuxième mi-temps. Chez les sceptiques, les moqueries ont toutefois fusé sur la pauvreté du vocabulaire et la simplicité de la consigne. Au moment où le Real de Zizou est au plus mal, il en faudra plus pour qu’il fasse l’unanimité.