Nouveau coach du RB Leipzig, Ralf Ragnick a inventé une “roue de l’infortune” pour sanctionner ses joueurs. 

 

On tient sûrement la meilleure invention d’un coach depuis le 3-5-2 de Lolo White. Nommé coach du RB Leipzig cet été, Ralf Rangnick a eu envie de faire mieux qu’un simple système d’amendes pour ses joueurs. “Elles sont rarement efficaces”, a-t-il confié à Bild, pensant qu’il vaut mieux s’attaquer “au temps libre” des joueurs. Alors, histoire de rendre la chose un peu plus efficace, il a eu une idée : créer la roue de l’infortune.

 

 

Sur ces 12 cases, Ralf Rangnick a placé plusieurs punitions plus ou moins sympas pour les joueurs ayant par exemple des kilos en trop. Timo Werner et ses coéquipiers peuvent ainsi se retrouver à nettoyer, gonfler et apporter les ballons (30 min), entraîner les jeunes du club sur leur temps libre (4h), faire le guide pour les visites du stade (1h), s’occuper de la pelouse (4 à 6h), servir à la cafétéria (30min par jour), bosser à la boutique (30 min par jour), conduire le car pour les matchs à l’extérieur (1,5h environ) ou encore porter un… tutu à l’entraînement (90 minutes). Sympa, l’ex-directeur sportif du club a aussi pensé à mettre une case chance où le joueur échappe à la sanction. Assurément un très grand coach.

 

Ralf Rangnick en août 2018 (Panoramic)

Ralf Rangnick en août 2018 (Panoramic)