En plein conflit avec ses internationaux, le Danemark a été obligé de faire appel à des joueurs de futsal et de division inférieure pour disputer un amical et la Ligue des nations.

 

Pas d’Eriksen, ni de Schmeichel. À quelques jours d’un amical contre la Slovaquie, suivi de leurs débuts en Ligue des nations face au pays de Galles, le Danemark vient de dévoiler une liste totalement inhabituelle avec 15 joueurs de D3, 5 de futsal et 4 de D4. La raison ? Une grève des internationaux suite à un désaccord avec la Fédération (DBU) concernant le droit des joueurs à signer des accords publicitaires avec des marques concurrentes de celles des partenaires de la sélection.

 

 

 

En sélectionnant des joueurs de futsal ou de division inférieure, comme l’avait révélé la presse danoise ce matin, la Fédération a donc voulu éviter de déclarer forfait et d’être sanctionnée. Une mésaventure déjà vécue avec la sélection féminine, qui avait réclamé les mêmes droits que leurs homologues masculins, et avait renoncé de jouer un match de qualification au Mondial féminin. La suite : une défaite 3-0 sur tapis vert et une amende de 20.000 euros.

 

Contre la Slovaquie (mercredi) puis le pays de Galles (dimanche) en Ligue des nations, le Danemark, qui a également appelé le coach John Jensen, devrait donc forcément être bien moins effrayant qu’avec Eriksen, Sisto ou Schmeichel. Mais certains seront sûrement très contents d’avoir l’occasion unique de jouer pour leur sélection.