Pour retrouver une équipe aux Pays-Bas, Theo Zwarthoed (35 ans) a pu compter sur un agent un peu spécial : LinkedIn. 

 

LinkedIn n’est donc pas seulement le royaume des auto-proclamés “#digitalinfluenceur” ou des “#learnermotivation”. Pour un joueur, c’est aussi un réseau où l’on peut trouver un club, comme Theo Zwarthoed vient encore de le prouver. Un an après le champion du monde italien Cristian Zaccardo, c’est le gardien hollandais de 35 ans qui s’est servi d’une annonce postée sur le réseau social pour être repéré par NAC Breda.

 

 

linkedin

 

J’ai fait une vidéo, je l’ai tout simplement envoyée et cela a fait 130.000 vues, a-t-il expliqué au site voetbalprimeur.nl. C’est drôle de voir que LinkedIn peut apporter autant”, s’est réjoui celui qui était en fin de contrat au SBV Excelsior Rotterdam (D1) et a refusé une offre venue de Chypre pour signer à NAC Breda.

 

 

Se présentant sur le réseau social comme un gardien “expérimenté et motivé”, Theo Zwarthoed a publié une compil’ de ses meilleurs arrêts et écrit une petite lettre de motivation : “Je me demande si LinkedIn peut m’aider dans ma recherche d’un nouveau défi sportif. Je suis pro depuis 2001 et je souhaite poursuivre ma carrière ici ou à l’étranger. Je suis physiquement et mentalement en pleine forme et extrêmement motivé pour commencer le plus rapidement possible. Bien sûr, ma préférence est une place de gardien numéro 1, ce qui est toujours l’objectif d’un athlète de haut niveau (…) Cependant, j’ai toujours une attitude positive et si un autre gardien m’était préféré, cela fait partie partie du jeu”. Resté sur le banc contre Feyenoord dimanche (défaite 4-2), Theo Zwarthoed gardera donc quand même sa motivation.

 

lin2