Déjà évoquée depuis quelques mois, la fin de l’histoire entre l’Inter et Pirelli va bien devenir une réalité en 2021, selon plusieurs médias italiens.

 

La fin d’une époque. En pleine reconstruction sur le terrain et en dehors, depuis l’arrivée du proprio Zhang Jindong, l’Inter compte également retoucher son maillot culte. À partir de l’été 2021 et l’expiration du deal, adieu l’iconique Pirelli vu sur toutes les générations de stars depuis 1995. La raison ? Elle est évidemment économique : le club ne touche actuellement que 12 millions d’euros par saison (hors bonus). Loin des autres géants européens mais surtout des 25-30 millions que les Nerazzurri ambitionnent de gagner aujourd’hui. Et que le fabriquant de pneus milanais ne pourrait pas offrir à l’Inter, où l’on se prépare déjà à quitter un mythique stade.

 

Ronaldo à lInter - Panoramic

À quoi pourraient ressembler les maillots de Liverpool chez Nike ?

 

Les dirigeants considèrent que le sponsoring maillot est le prochain levier à actionner dans leur stratégie économique”, explique la Gazzetta dello Sport, qui précise que Pirelli restera lié au club d’une autre façon. Si Evergrande, promoteur immobilier chinois et propriétaire du club de Guangzhou, est pressenti depuis plusieurs mois pour succéder à la firme milanaise, des discussions resteraient en cours avec une autre marqué basée aux Etats-Unis. Une chose est sûre : il va falloir mettre de côté les derniers maillots Pirelli la saison prochaine (et ce third hommage aux années R9).