Samedi, Antoine Griezmann nous a rappelé qu’il était plus fou que les autres en entrant sur du Naza lors des célébrations de la Supercoupe d’Europe de l’Atlético. 



Héros du match mais aussi… de l’after. Buteur contre le Rayo (victoire 1-0), Antoine Griezmann a régalé le Wanda Metropolitano après le coup de sifflet final lors des célébrations de la Supercoupe d’Europe devant les supporters. Car pour la traditionnelle présentation de l’effectif, où chaque joueur avait droit à sa musique d’entrée façon WWE, Grizi a pris Naza et son désormais culte P*tain de m*rde, l’un des morceaux qui a tourné en boucle sur l’enceinte de Kimpembe pendant le Mondial.

 

Quand Edouard Baer et Alain Chabat s'incrustent en direct sur la chaîne L'Equipe

 

Résultat ? Si entendre la voix de Naza dans les enceintes du Wanda Metropolitano est déjà improbable, Griezmann a rendu ça encore plus magique en s’ambiançant comme dans une story Insta des Bleus et avec toutes les mimiques piquées à ses potes comme Pogba pendant le Mondial. 10/10.