Une remontada à Brescia et une visite de Mihajlovic à l’hôpital : les joueurs de Bologne ont vécu une soirée assez spéciale dimanche.

 

Impossible de trouver une meilleure marque de soutien. Absent du banc contre Brescia (3-4), match qu’il dirigeait par téléphone depuis sa chambre d’hôpital, Sinisa Mihajlovic (50 ans) a reçu la visite de ses joueurs juste après leur victoire. “Allez Sinisa Allez !”, ont notamment scandé les Rossoblu sous les fenêtres de leur coach, toujours en train de lutter contre une leucémie.

 

 

 

Je ne m’y attendais pas, a répondu l’ex-maître des coup-francs, qui avait été autorisé à revenir sur le banc contre l’Hellas Vérone fin aôut. Vous avez bien joué, mais nous allons reparler des erreurs mercredi. Où allez-vous ? Venez plutôt dans ma chambre revoir le match”, a-t-il ensuite lâché, entre blague et vrai conseil de coach. Il faut dire que malgré l’éloignement du terrain et sa maladie, le Serbe est toujours ultra investi dans sa mission. “À la mi-temps (Brescia menait 3-1, ndlr), il était énervé et nous l’a fait savoir, on joue comme ça grâce à lui”, a expliqué Rodrigo Palacio, l’attaquant argentin du club désormais 2e de Serie A et toujours invaincu. Après le maintien l’an dernier, Sinisa va peut-être encore faire des miracles.