Devenu le plus jeune joueur à marquer en Copa Libertadores, Rodrygo (Santos) s’est excusé auprès de ses profs après avoir séché les cours pour disputer la rencontre. 

 

Même les profs les plus pointilleux ne pourront pas lutter contre cette excuse. Car jeudi, si Rodrygo Goes (17 ans) n’a pas pu aller en cours, c’était pour un motif très sérieux à savoir… un match avec Santos. Et pas n’importe lequel puisque le club brésilien jouait en Copa Libertadores, la Ligue des champions sud-américaine, contre Nacional qu’il a battu (3-1) avec un superbe but du jeune attaquant que n’aurait pas renié Neymar.

 

 

Quand les joueurs n'ont aucune gêne à célébrer leur but face à un ancien club

Devenu au passage le plus jeune buteur de l’histoire de la compétition, à 17 ans et 2 mois, Rodrygo n’a toutefois pas oublié d’avoir un mot pour ses profs à la fin de la rencontre. “C’est une fierté que tout le monde ne peut pas avoir. Désolé les profs, j’ai raté l’école pour une bonne raison”, a tweeté la nouvelle pépite brésilienne forcément surnommée le “nouveau Neymar” par les supporters du Peixe.

 

 

Rodrygo en cours

Rodrygo à l’école

 

Intégré au groupe pro fin 2017, Rodrygo a déjà fait quelques apparitions en jeu et a battu le record du plus jeune joueur à évoluer en Copa Libertadores début mars. Nul doute qu’il aura encore d’autres bonnes raisons de louper les cours.