Tient-on l’une des causes de son départ en Chine ? Alexandre Pato vient d’être condamné à payer 5 millions de réals brésiliens, soit 1,5 million d’euros au fisc.

 

Le come-back d’Alexandre Pato a tourné court. Revenu à un très haut niveau en six mois à Villarreal, l’attaquant brésilien s’est laissé tenté par un départ à Tianjin Quanjian (Chine) et un très très gros salaire, à 27 ans seulement. Une signature peut-être motivée par les problèmes fiscaux de l’ancien du Milan AC qui vient d’être condamné à payer l’équivalent d’1,5 million d’euros au Brésil.

 

Selon Marca, il lui était reproché de ne pas avoir déclaré ses impôts en tant que personne physique afin de verser moins d’argent au Trésor public. L’entreprise Alge, fondée avec son père, aurait notamment été utilisée pour bénéficier de ses droits d’image entre 2006 et 2007, quand il évoluait à l’Internacional Porto Alegre. Il lui reste toutefois une chance puisqu’il a fait appel.

Luka Modric est lui aussi accusé de fraude fiscale

 

Six millions d’euros par an

Recruté en Chine pour 18 millions d’euros, Alexandre Pato ne devrait toutefois pas être à plaindre financièrement. À Tianjin Quanjian, où il aura pour coach Fabio Cannavaro, l’ex-attaquant de Chelsea devrait percevoir six millions d’euros par an. Moins que les 18 millions d’Alex Witsel, son nouveau coéquipier et recrue phare du club, mais c’est pas mal quand même.

 

V.L.