Malgré sa fameuse morsure sur Giorgio Chiellini au Mondial 2014, Luis Suarez n’a pas été lâché par Adidas. Son sponsor lui a toutefois infligé une sanction financière comme le révèle aujourd’hui Football Leaks. 

 

L’image a fait le tour du monde. En plein Uruguay-Italie, Luis Suarez craque et mord Giorgio Chiellini. Un geste fou qui va lui coûter une grosse suspension mais aussi un peu d’argent. D’après le journal hollandais NRC, qui se base sur les documents de Football Leaks, l’attaquant du Barça a vu son sponsor Adidas lui infliger une sanction financière de 80.000 euros. Cela correspond à 20% des 400.000 euros que l’équipementier devait lui verser pour l’année 2014, précise El Mundo qui relaye l’information.

 

Cela n’a toutefois pas empêché le joueur, lâché par d’autres sponsors comme 888poker, de signer un nouveau contrat avec la marque aux trois bandes dans la foulée, pour 1,2 million d’euros par saison jusqu’en 2018. Herbert Hainer, le boss de la marque, avait prévenu qu’il fallait « continuer à travailler » avec Luis Suárez.  « Nous discuterons avec lui et ses agents de ce que nous attendons de lui sur le terrain et en dehors », avait-il toutefois nuancé au moment de la polémique.

Paul Pogba : Qui est Rafaela Pimenta, son avocate et confidente ?

 

Après sa morsure, Luis Suarez avait été plus sévèrement sanctionné par la FIFA. Celui qui évolue alors à Liverpool écope d’une suspension de neuf matchs internationaux, de toute activité liée au foot pendant quatre mois et d’une amende de 100.000 francs suisse soit 91.000 euros. En pleine discussion avec le joueur, le Barça sera même tenté de miser sur un autre buteur. À en juger par son comportement depuis l’incident, ça l’a (un peu) calmé.