Auteur d’un but à l’âge de 50 ans et 14 jours, Kazuyoshi Miura a présenté son certificat du Livre Guinness des records lors d’une cérémonie au Japon jeudi dernier. 

 

King Kazu a encore été célébré. Véritable légende au Japon, l’attaquant du Yokohama FC a présenté son titre de buteur le plus âgé au monde au cours d’une cérémonie à Tokyo, à l’approche du coup d’envoi de la nouvelle saison de J-League 2 (D2 japonaise) dimanche 25 février. “C’est un grand honneur”, s’est réjoui celui qui a inspiré le personnage d’Olivier Atton dans Olive et Tom. Buteur en mars 2017 lors d’un match contre Thespakusatsu Gunma, Kazuyoshi Miura ne compte toutefois pas s’arrêter là, à quelques jours de fêter ses 51 ans le 26 février.

 

 

Je pense que ce record va être bientôt battu”, a-t-il également lancé, preuve qu’il ambitionne encore de scorer même s’il ne fait plus quelques entrées en jeu. “Au début, je ne voulais pas que ce soit mon dernier record mais j’ai réalisé que je pouvais le battre moi-même”, a ajouté King Kazu qui a récemment prolongé son contrat.

 

 

Kazuyoshi Miura a débuté sa carrière professionnelle en 1986 au Brésil, où il est parti découvrir le foot à 15 ans. International à 89 reprises (55 buts), il a notamment évolué à Santos et à Palmeiras avant de revenir au Japon pour être la star de la J-League avec Tokyo Verdy au début des années 90. Il porte ensuite le maillot du Genoa, du Dinamo Zagreb et même du Sydney FC en 2005, pour devenir l’un des rares à avoir joué dans quatre continents.