Trois ans après le lancement de Common Goal, qui encourage les joueurs à donner 1% de leur salaire, Paulo Dybala rejoint le projet de Juan Mata. 

 

Grande saison jusqu’au bout pour la Joya. Joueur clé de la Juve de Sarri, tout juste sacrée championne, Paulo Dybala (26 ans) a souhaité se servir de cette exposition pour faire une annonce des plus classes. “Gagner le Scudetto pour la cinquième fois consécutive est incroyable pour l’équipe et je voulais profiter de ce beau moment pour vous annoncer que je rejoins Common Goal, explique le Bianconero. Ce n’est pas pour moi, mais pour que l’on travaille ensemble afin de relever les défis qui nous concernent tous. Je m’engage à soutenir la lutte contre la discrimination dans toutes ses formes, et la clé est l’éducation. Quel meilleur moment qu’une victoire collective sur le terrain pour célébrer ce que nous pouvons gagner en dehors ?”, lance le premier Argentin à s’allier à Common Goal.

 

 

Je donnais déjà avant, mais je l’ai toujours fait de manière anonyme, car l’idée n’est pas de se faire de la publicité mais d’aider ceux qui en ont besoin, poursuit-il. Cela peut paraître ridicule, mais j’aimerais être capable de changer le monde, même d’une toute petite manière. La vérité, c’est que le football est une arme puissante. Quelle qu’en soit la raison, ce que nous disons est écouté dans le monde entier, les footballeurs sont plus écoutés que les présidents, les premiers ministres ou les hommes politiques importants. Je crois que nous devons utiliser ce pouvoir qui nous est donné pour envoyer des messages positifs, et pour être des modèles forts.”

 

 

 

Plus de 100 joueurs dans l’équipe

Dybala, qui souhaite financer des projets éducatifs dans son pays natal et en Colombie, rejoint une équipe de plus de 100 joueurs dont d’autres grands noms (son coéquipier Chiellini, Rapinoe, Hummels, Gnabry, Klopp, Schmeichel…). Et cela ravit forcément Juan Mata. “Paulo est l’un des joueurs les plus talentueux de la planète et c’est une incroyable recrue pour Common Goal, valide l’Espagnol d’United. Le fait qu’il profite du titre de la Juventus pour prendre cette position forte sur ce que représente le succès pour lui est très inspirant. Paulo a compris que le football a un pouvoir unique pour transformer le monde et nous avons tous besoin de travailler ensemble pour exploiter pleinement son potentiel.” Depuis son lancement, Common Goal a récolté 2 millions d’euros pour aider les plus démunis au travers du foot, et 600.000 contre le Covid ces derniers mois.