Daniel Osvaldo est désormais un vrai rockeur. Quelques mois après sa retraite sportive, à seulement 30 ans, l’ex-attaquant argentin du FC Porto et de l’AS Rome a fait son premier concert à Barcelone.

 

 

Entre jouer à Rennes et faire du rock, Daniel Osvaldo a finalement choisi la deuxième option. Pas vraiment désiré en Bretagne, où malgré un intérêt du président, le coach Christian Gourcuff n’a pas voulu de lui au mercato estival, l’ex-attaquant turbulent a pris sa retraite quelques semaines plus tard pour se consacrer à la musique.

 

Andy Delort évoque ses erreurs de jeunesse et sa larme tatouée

Et Daniel Osvaldo ne blaguait pas. Avec son groupe Barrio Viejo, entre “rock’n’roll” et “blues”, selon leur page Facebook, l’ex-buteur de la Juventus ou encore de l’Espanyol fait ses premiers concerts. Il y a quelques jours, on a ainsi pu les voir dans un bar du quartier gothique de Barcelone. À en juger par les plusieurs vidéos amateurs de leurs prestations, Daniel Osvaldo était toutefois bien meilleur balle au pied qu’au micro. Mais bon, on l’aime toujours quand même.

 

 

 

La cigarette de trop

Visiblement bien plus motivé qu’à l’époque où il portait des crampons, le désormais chanteur enregistre même un album avec Barrio Viejo en Argentine. Et boit au passage un peu de whisky, si l’on en croit ce cliché posté par le compte Twitter du groupe. Rien d’étonnant quand on connaît le personnage et sa carrière émaillée de coups de sang et de problèmes de discipline.

 

 

Quelques jours après la diffusion de photos de lui dans le plus simple appareil dans la presse, il avait fait polémique lors d’un match avec Boca Juniors en Argentine au mois de mai dernier. Sorti du terrain sans avoir salué ses partenaires, il avait insulté un membre du staff avant de fumer une cigarette dans les vestiaires. Résultat : un coach en furie, une rupture de contrat et une fin de carrière quelques mois plus tard. “Ça c’est une sortie ROCK, quoi !” (Philippe Manoeuvre).