Plutôt que de dépenser son argent n’importe comment, Juan Mata a décidé de donner une partie de son salaire à une oeuvre caritative. Beau geste. 

 

Juan Mata a aussi beaucoup de classe en dehors des terrains. Dans un communiqué, le milieu de 29 ans annonce qu’il donnera 1% de son salaire au fond de développement Common Goal, dont la mission est d’organiser des actions caritatives à travers le foot. “Nous donnons un moyen pour que le football soit utile à la société”, a expliqué le joueur espagnol de Manchester United, qui encourage ses homologues à soutenir cette initiative et à former un “onze”. “J’espère que cela changera le monde, même un peu, ajoute l’international, touché par un récent voyage à Bombay (Inde) et par la pauvreté du pays. Une des premières leçons apprises dans le foot, c’est qu’il faut être une équipe pour gagner”.

 

 

En 2016, Juan Mata n’avait déjà pas hésité à qualifier les sommes perçues par les footballeurs de “ridicules” et jugé son salaire “indécent”. Estimé à 7,8 millions d’euros par an, ce salaire va désormais lui permettre de faire un don de 78 000 euros par an. C’est déjà ça.