À partir de 2022, la Premier League pourrait proposer sa propre chaîne numérique dans le monde entier pour diffuser des matchs. 

 

La fin des matchs sur le traditionnel petit écran ? Déjà lancée à l’UEFA ou encore en Ligue 1, l’idée d’une chaîne OTT (Over the top) fait également son chemin en Premier League. Selon le Daily Mail, le nouveau patron du championnat, Richard Masters, a annoncé travailler sur un Netflix du foot anglais, qui pourrait voir le jour en 2022. Le tout avec un prix attractif : autour de 12 euros mensuels, adaptables selon les différents pays. Soit bien en dessous des 89 euros que doivent aujourd’hui débourser les fans anglais pour suivre le championnat.

 

 

Derrière tout ça, l’objectif est évidemment d’augmenter les revenus en proposant ses abonnements directement aux fans du monde entier. Sans passer par les chaînes traditionnelles, qui ne sont toutefois pas (encore ?) écartées. “Nous pourrons aussi associer cette offre aux ventes des droits TV aux médias traditionnels”, a ainsi précisé Richard Masters. Mais avec 200 millions d’abonnés potentiels dans le monde, selon les chiffres du Daily Mail, la PL est forcément tentée de se transformer en diffuseur : elle pourrait passer de 3,5 milliards d’euros de revenus actuels à environ 25 milliards grâce à un “Premflix”. Tou-doum.