Légende de Villarreal, Bruno Soriano (36 ans) a eu droit à une ovation du vestiaire après avoir enfin retrouvé le chemin des terrains. 

 

La fin de 1.128 jours de calvaire. Sur la touche depuis 2017 à cause de pépins au genou, le capitaine Bruno Soriano a pu regoûter à la Liga contre Séville (2-2), en entrant en toute fin de match. Un comeback légendaire qui, à défaut de pouvoir être célébré par le stade de la Céramique (à huis clos), a été fêté par tout le vestiaire au coup de sifflet final. “C’est la meilleure nouvelle pour nous, pour le foot, pour Villarreal, a salué le coach Javi Calleja. Nous sommes tous contents pour lui parce que son combat pour revenir a été incroyable.”

 

 

 

Inutile de dire que pour Bruno Soriano (plus de 400 matchs depuis 2006 dans son club formateur), l’émotion était au summum. “Il y a eu des moments très difficiles, a confié l’ex-international (10 capes), au micro de Movistar+. J’ai parfois pensé que le mieux était d’arrêter parce que j’ai connu beaucoup de déceptions. Ces trois ans ont été durs, mais maintenant je vais essayer d’aider l’équipe jusqu’au bout”, a ajouté le milieu dont le contrat se termine en fin de saison. 6e de Liga, le sous-marin jaune est en effet toujours dans la course à l’Europe. Et le soutien du capitaine ne sera pas de trop.