Toujours plus à fond sur le sport, Netflix va s’intéresser au foot féminin et à l’équipe qui a permis de booster sa popularité : les Américaines championnes du monde en 99. 

 

Bien avant la team de Megan Rapinoe, ce sont elles qui ont tout changé. Héroïnes de leur Mondial à domicile, point de départ de l’immense popularité du foot féminin aux Etats-Unis, les “99’ers” vont faire leur comeback sur Netflix pour raconter leur histoire. Désormais détenteur des droits du livre The Girls of Summer: The U.S. Women’s Soccer Team and How It Changed the World, le boss de la SVOD s’apprête à en faire un documentaire sur leur Coupe du monde, la première qui a cartonné à la télé et dans les stades avec une finale réunissant 90.185 fans dans les tribunes (toujours le record en foot féminin).

 

 

Une annonce faite avec une vidéo réunissant déjà des joueuses, de Mia Hamm à Julie Foudy en passant par Michelle Akers, Brianna Scurry et forcément Brandi Chastain, légende parmi les légendes. La raison est simple : c’est elle qui marque le tir au but victorieux en finale – avec son mauvais pied pour tromper la gardienne chinoise, sur les conseils de son coach – et devient une icône du soccer féminin en enlevant son maillot. “Ma célébration a été une chance pour la moitié de la population, une chance pour les jeunes filles de sauter de joie sur leurs chaises et pour les papas de voir que leurs filles pouvaient elles aussi réaliser des choses inédites. (…) Avant, les ados n’avaient pas de sport à elles et ne pouvaient pas s’identifier à des joueuses qui leur ressemblaient”, rappelait-elle à l’approche du Mondial 2019 en France. La preuve que 20 ans après, l’histoire marque encore les esprits. Et qu’elle mérite bien un docu.