Petit évènement cathodique : Samir Nasri était hier, lundi 14 novembre, l’invité exceptionnel de L’Équipe du soir. Et comme on pouvait s’y attendre, l’ex-milieu des Bleus a parlé sans langue de bois et lâché quelques anecdotes croustillantes comme la position de Pep Guardiola sur… le sexe avant les matchs. 

 

Depuis cet été, Samir Nasri revit du côté de Séville. Titulaire dans l’équipe ultra-offensive de Jorge Sampaoli, l’ancien d’Arsenal était donc particulièrement souriant et détendu sur le plateau de L’Équipe du soir. Jamais langue de bois, le milieu a même accepté d’évoquer le cas Pep Guardiola. Mais alors qu’on pouvait s’attendre à le voir tacler le coach de Manchester City, qui ne lui garantissait pas une place de titulaire à City, le milieu n’en a dit que du bien.

 

Il m’a dit qu’avec mes qualités, je ne devais même pas être à City, mais au Barça”, a ainsi révélé Samir Nasri, qui a du coup vendu sa maison de Manchester. Comme prévu, Pep n’a donc pas dû aimer les soirées du joueur à Los Angeles avec Sofia Richie (fille de) et son very stone trip à Las Vegas, cet été.

Oui, un footballeur peut signer un contrat grâce... aux Anges de la télé-réalité

 

 

Pour lui, les rapports sexuels après minuit c’est interdit”

Et si le perfectionniste Pep Guardiola fait très attention au poids de ses joueurs – bye les pizzas pour les joueurs de City – le Catalan a également un oeil sur leurs activités… sexuelles, ou tout du moins leur rythme. L’ex-Marseillais a révélé l’un des secrets de la réussite de celui qui s’impose aujourd’hui comme l’un des meilleurs entraîneurs au monde : “Pour lui, les rapports sexuels après minuit, c’est interdit, parce qu’il faut avoir une bonne nuit de sommeil. Il nous a dit qu’il avait fait ça avec Messi, qui ne se blesse plus depuis, et avec Lewandowski, qui à un moment l’avait mis sur le banc et lui avait fait comprendre certaines choses”. À Manchester United, José Mourinho, lui, avait interdit Pokémon Go. Le Special One n’est vraiment plus celui que l’on croit.