Gardien de l’Atlético Paranaense (Brésil), Santos a été sanctionné pour avoir utilisé son téléphone en pleine rencontre. Et pourtant, c’était pour la bonne cause. 

 

Personne n’avait besoin d’une preuve mais Santos vient de le démontrer : sortir son téléphone en plein match est vraiment déconseillé. Filmé avec son smartphone entre les gants lors d’une rencontre face à l’Atletico Mineiro (défaite 1-2) en mai dernier, le gardien de l’Atlético Paranaense a écopé d’un match de suspension tandis que le 19e du championnat devra payer une amende de 11.000 euros. Motif : non-respect d’un article du code du sport brésilien interdisant notamment “toute conduite contraire à l’éthique du sport”.

 

 

 

Pourtant, Santos n’était pas sur Tinder ou Twitter pour retweeter des messages complimentant sa prestation mais participait à une campagne de sensibilisation sur les dangers de l’utilisation du portable au volant et co-organisée avec Uber, sponsor du club. “Ce que j’ai fait sur le terrain, c’est ce que font des milliers de personnes chaque jour dans la voiture, avait-il expliqué après la rencontre. Mais être impliqué dans un accident de la route est beaucoup plus dangereux que de se prendre un but”. Pour dimanche, contre Vitoria, son remplaçant est prévenu : pas de téléphone dans les buts.