A quelques mois de partir en Russie pour la Coupe du monde 2018, Anne-Laure Bonnet lâche le micro d’intervieweuse pour celui d’interviewée. De Ronaldinho en passant par ses séries préférées sur Netflix et son job à beIN Sports, voilà se qui se cache (en partie) derrière la journaliste.  

 

 

C : Ton meilleur souvenir en interview ?

Dupraz, RMC et les "losers" : Luis Fernandez nous a payé un café

Anne-Laure Bonnet : Ronaldo, Ronaldo le vrai hein. Gronaldo (rires).

 

Cite des 3 clubs européens préférés. 

Milan AC, Dortmund et Valence, parce que je rentre de Valence, j’aime la ville, j’aime ce club.

 

Le joueur le plus drôle ? 

Thomas Meunier. Il est presque plus drôle sur Twitter que dans la vraie vie. Parce que dans la vraie vie, il y a des moments où il est un peu plus sérieux.

 

Le joueur le plus désagréable ? 

Ruud van Nistelrooy. Je débutais en tant qu’intervieweuse et voilà, il était pas pas agréable. Peut-être que j’avais peur de lui en fait.

 

Le joueur le plus dragueur ?

Ronaldinho. Mais vraiment, il a 10 ans d’avance sur tout le monde (rires).

 

Je fais du binge-watching, je regarde tout (rires). Je trouve que Narcos, il faudrait continuer, parce que c’était bien. La Casa de Papel, je sais que c’est très à la mode. En fait, tout le monde m’en a parlé, donc je suis allée voir ce que c’était. J’avais peur que ça fiche la trouille et tout.

 

Donc t’as pas commencé Mindhunter ?

Non, jamais (rires). Tout ce qui fait peur, je regarde pas

 

Le dernier fil que t’as maté au ciné ?

Pentagon Papers ! Je suis madame cliché (rires) C’était génial, ça donne envie de faire un autre métier. Enfin, celui-ci, mais différemment.

 

Un arbitre t’as déjà laissé son numéro ?

Joker…

 

Il était chauve ?

Ah bah oui ça je peux le dire puisque ça va de Chapron à Collina, voilà on a le choix.

 

Tu regardes tes émissions ?

Je les regarde, il faudrait que je les regarde un peu plus mais parce que je dois avoir des tics de mouvement ou de langage…

 

Pour la suite de l’interview, ça se passe au dessus en vidéo.