Avec 56.000 supporters attendus pour le choc contre le Barça, les joueuses de l’Atletico vont battre des records en Espagne et en Europe. 

 

S’il y a un endroit où le foot féminin vit des grands moments, c’est bien en Espagne. Deux mois après Bilbao, qui a réuni plus de 48.000 personnes en Coupe de la Reine, l’Atlético va déjà battre ce record d’affluence dimanche prochain (13h) pour la réception du Barça. Premières de la Liga Iberdrola, avec 6 points d’avance sur les Catalanes, les Colchoneras vont jouer devant 56.000 supporters au Wanda Metropolitano. “Toutes les places ont été vendues pour ce rendez-vous si important, se félicite le club, qui en a vendu 50.000 avant d’en proposer 6.000 de plus pour satisfaire la demande. Ce sera un partidazo”. L’an dernier, ils étaient 22.000 pour le derby contre le Real (2-2) et le premier match de l’équipe féminine au Wanda.

 

 

Pour cette affiche face au Barça, l’Atléti a aussi pu compter sur ses prix attractifs, à partir de 5 euros la place. À sept journées de la fin de la Liga, cela va donc permettre aux joueuses de rentrer dans l’histoire du foot espagnol mais aussi européen. Les Colchoneras vont battre le record d’affluence en Europe en faisant mieux qu’Angleterre-Allemagne (55.000, 2015) ou encore le match Dick, Kerr-St. Helen (53.000, 1920), toujours outre-Manche. Récemment, si Monterrey-Tigres a attiré 51.000 personnes au Mexique, le record mondial toutes compétitions confondues appartient toujours à la finale du Mondial 99, entre les Etats-Unis et la Chine, vue par 90.185 spectateurs à Los Angeles.