Après les révélations de Football Leaks et les 150 millions qui auraient été dissimulés au fisc, Cristiano Ronaldo est enfin sorti de son silence. Et comme d’habitude, l’attaquant du Real Madrid est très confiant. 

 

Que doit-on retenir de la rencontre Real Madrid-Borussia Dortmund (2-2) ? La place de leader du groupe des Allemands, le doublé de Karim Benzema et… une première réaction de Cristiano Ronaldo. À l’issue du match, CR7 a ainsi eu droit à une question sur le scandale Football Leaks.«Vous croyez que je suis inquiet ? Qui ne doit rien, ne craint rien», a-t-il répondu, confiant, à un journaliste de la chaîne portugaise RTP.

 

 

Fabrice Pancrate condamné à de la prison avec sursis pour "abandon de famille"

Une enquête déjà « bien avancée »

Si pour le moment, Cristiano Ronaldo n’est pas poursuivi par la justice, cette dernière pourrait bien rapidement le rattraper. Comme l’a confirmé le Trésor public au quotidien espagnol El Mundo, le cas CR7 est étudié depuis plus d’un an. Une enquête, sur les trois sociétés du Portugais dans les îles Vierges britanniques, a été réalisée « en toute discrétion » et serait déjà « bien avancée ». La prochaine phase de cette enquête débutera lorsque le Trésor public aura des preuves assez solides à remettre au parquet. Un stade déjà atteint pour les cas d’Angel Di Maria, Ricardo Carvalho, Radamel Falcao ou encore Fabio Coentrao.

 

Depuis vendredi et les révélations d’un consortium de douze médias européens ayant eu accès aux documents confidentiels de Football Leaks, Cristiano Ronaldo est accusé d’avoir dissimulé 150 millions d’euros de revenus publicitaires pendant sept ans. Comment ? Grâce à un montage financier et notamment une société basée en Irlande, Multisports & Image Management (MIM), où le taux d’imposition très bas. Il est accusé comme bon nombre de joueurs travaillant avec le super-agent Jorge Mendes, son “second père” et parrain de son fils.