Elu président du Liberia hier, George Weah a reçu de nombreux messages de félicitations venus du monde du foot et d’ailleurs. 

 

Cette fois, c’est bel et bien la bonne pour George Weah (51 ans). Après deux échecs pour devenir président (2005), puis vice-président (2011), l’ex-joueur du PSG et du Milan AC est officiellement élu à la présidence du Liberia. Le seul joueur africain à avoir remporté le Ballon d’or en 1995 recueille 61,5% des suffrages et devance nettement le vice-président Joseph Boakai (38,5%). Au premier tour, organisé début octobre, le sénateur du Congress For Democratic Change, qui a promis de lutter contre la corruption, de diminuer le chômage ou encore des soins pour tous, était déjà devant le vétéran (72 ans) du Parti de l’Unité avec 39% des voix contre 29%.

 

 

 

Mes camarades libériens, je ressens profondément l’émotion de toute la nation, a tweeté le successeur d’Ellen Johnson Sirleaf, qui doit prêter serment le 22 janvier. Je mesure l’importance et la responsabilité immense que j’embrasse aujourd’hui. Le changement est en cours », a écrit celui qui a passé son enfance dans les bidonvilles de Monrovia avant de devenir une star du foot et de se lancer un politique.

 

Un succès qui a forcément suscité l’admiration du monde du foot sur les réseaux sociaux :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même Emmanuel Macron, conscient de la popularité de Mister George en France et dans le monde du foot, a salué la victoire de son désormais homologue libérien :

 

 

Supporter de l’OM, où Mister George a fait un court passage au début des années 2000, Omar Sy a également eu un mot pour le nouveau président du Libéria :