Devenu président du Liberia il y a deux ans, George Weah sensibilise ses concitoyens au coronavirus avec une chanson.

 

Ballon d’or, président et (un peu) chanteur. Alors que le coronavirus commence aussi à menacer son pays, où l’on compte trois contaminations, George Weah a trouvé un moyen de sensibiliser la population avec une chanson : Let Us Stand Together and Fight Coronavirus. “Mes compatriotes libériens, dressons-nous ensemble pour combattre le coronavirus. Dieu bénisse l’Afrique et le reste du monde”, scande-t-il plus qu’il ne chante en anglais, entre quelques conseils pour se protéger contre l’épidémie.

 

François Hollande sous le charme de Laurent Koscielny, un "garçon exemplaire"

 

S’il a lui-même écrit le texte, George Weah s’est associé pour l’occasion à un groupe local appelé Rabbis. “La majorité des gens au Liberia n’a pas accès à internet ni à Facebook, mais tout le monde écoute la radio, a expliqué son porte-parole Solo Kelgbeh cité par l’AFP. La chanson passera sur différentes stations du pays pour diffuser convenablement le message”.

 

 

Chanter fait partie des talents du président”

Au Liberia, où l’on a interdit les voyages à destination ou en provenance des pays les plus touchés, Weah avait déjà chanté contre la fièvre Ebola qui avait fait 4.800 morts dans le pays d’Afrique de l’Ouest, entre 2014 et 2016. “Chanter fait partie des talents du président Weah”, a ajouté le porte-parole du président, qui peine toutefois à répondre aux attentes suscitées par son élection à la tête du pays, toujours touché par la pauvreté.