Jeudi, Juan Mata était de retour en Espagne pour représenter Common Goal et recevoir un prix des mains de la reine Sofia. 

 

Même la famille royale espagnole valide Juan Mata. Organisés chaque année outre-Pyrénées, les Prix Nationaux du Sport remis au palais royal ont honoré le milieu de Man United pour Common Goal, son initiative qui encourage les joueurs à reverser 1% de leur salaire à une oeuvre de charité. “Je suis très fier de recevoir ce prestigieux prix au nom de tous les membres de Common Goal, s’est félicité le joueur des Red Devils. C’est un prix qui honore l’idée que l’on a eu il y a plus d’un an : un mouvement lancé par le foot professionnel pour aider les gens au travers du sport”. 

 

 

Sacré joueur de l’année par The Guardian en 2018 pour cette idée, Juan Mata (30 ans), qui a quitté le stage de Man United à Dubaï pour se rendre en Espagne, a déjà convaincu plus de 50 joueurs de rejoindre son projet. “Notre rêve est que les joueurs, joueuses et ceux qui aiment ce sport nous rejoignent, a-t-il espéré pour Common Goal, où l’on a récolté plus de 700.000 euros en un an. Nous voulons être la plus grande équipe au monde. Nous avons fait beaucoup de chemin mais il reste beaucoup à faire. C’est bien pour le foot et ceux qui en ont besoin”.