Déjà auteur d’une saison compliquée au Bayern Munich, Kingsley Coman a aussi des soucis en dehors du terrain. Selon Europe 1, il a été placé en garde à vue pour violences conjugales. 

 

Il est loin d’été 2016 et l’Euro pour Kingsley Coman. Un an plus tard, l’ailier du Bayern Munich s’est fait doubler chez les Bleus et apparaît dans la rubrique fait divers après une saison en demi-teinte. Lundi matin, l’ex-joueur du PSG aurait été placé en garde à vue par la police de Chessy (Seine-et-Marne) pour violences conjugales sur son ex-compagne. Les faits, confirmés par le parquet de Meaux à Europe 1, se seraient déroulés au domicile de la présumée victime. Si le site web de la radio ne donne pas de nom, l’ex-joueur de la Juventus était encore en couple avec Sephora Goignan, mère de leur fille Leyana (1 an et demi), il y a peu.

 

Samedi et lundi, Kingsley Coman (21 ans) et son ex-compagne se seraient violemment disputés à propos d’un “gros contrat publicitaire qui aurait échappé au joueur”, écrit Europe 1. Une plainte a été déposée lundi matin par la présumée victime, pour laquelle une ITT inférieur à huit jours a été prononcée, et le joueur aurait été interpellé en fin de matinée avant de reconnaître les faits. Libéré quelques heures plus tard, il sera jugé à la rentrée dans le cadre d’une procédure de CRPC (Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité ) également appelée le “plaider-coupable”.

La grève des ouvriers de Fiat contre le transfert de Cristiano Ronaldo à la Juve n'a pas marché