Si le but d’Eder lors de la finale de l’Euro n’a toujours pas d’explication rationnelle, les papillons envahisseurs du Stade de France en ont peut-être une.

 

Le poteau d’André-Pierre Gignac, les larmes de Cristiano Ronaldo, mais aussi… l’invasion des papillons envahisseurs.

 

Voilà le sujet qui a fait parler Internet et depuis dimanche soir, entre quelques larmes après la défaite des Bleus face au Portugal (1-0), deux questions obsèdent les supporters : « Pourquoi Eder, pourquoi ? » et « Ils venaient d’où, les papillons ? ».

Barça-PSG : Quand Neymar chambre salement Adrien Rabiot et Layvin Kurzawa

 

Là-dessus, tout le monde y est allé de son avis. Sur le blog du Monde, c’est Rodolphe Rougerie, entomologiste au Muséum national d’histoire naturelle, qui explique que ces envahisseurs (« un papillon de nuit migrateur très commun en Europe ») viennent d’Afrique du Nord et du sud de l’Europe et recherchent actuellement « des régions plus fraîches vers le Royaume-Uni ou la Scandinavie ».

 

Ont-ils été attirés par les lumières de l’enceinte utilisées la nuit précédente pour soigner la pelouse ? Sur cette question, l’UEFA est claire et dément toute opération de la pelouse, qui est souvent pratiquée l’hiver. Pour l’entomologiste, les insectes ont probablement dû chercher« à s’alimenter et à boire ».

 

Le site Football Stories a quant à lui interrogé Anne, spécialiste en papillons de chez Design Nature. Son avis ? « À priori, ils ont commandé un gazon de mauvaise qualité sur lequel ils ont reposé un très bon gazon mais vu qu’il y avait des milliers de bestioles en-dessous, et avec toute la chaleur tout a éclos très rapidement. »

 

Attiré par la lumière ou venu mater le match gratos au Stade de France, l’un de ces Lépidoptères aura au moins offert au cours de cette malheureuse finale une action qu’Internet n’est pas près d’oublier, en se posant délicatement sur l’œil humide de Ronaldo. Ce qui a malheureusement donner de fausses bonnes idées à certains.

 

 

Tous les comptes Ronaldo's Moth créés sur Twitter après la finale de l'Euro 2016