Fauteuils et rideaux de velours, murs capitonnés, Rihanna et french touch dans les enceintes… A priori, le César a tout du restaurant typique des Champs-Elysées et peuplé de touristes venus de Russie et du Moyen-Orient. À un détail près : l’enseigne, spécialisée dans la cuisine italienne, est devenue l’un des QG des footballeurs du PSG. Mehdi, le patron à l’impeccable costard, nous raconte comment et ce que l’on trouve dans l’assiette des joueurs.

 

 

Bonjour Mehdi ! Alors, quelle est l’histoire du restaurant César ?

Le premier établissement a été ouvert par mon père en septembre 1990, boulevard Saint-Marcel à Paris. Depuis, trois restaurants César ont vu le jour, dans les quartiers Montorgueil, Saint-Germain-des-Près et avenue Wagram donc, à deux pas des Champs-Elysées. J’ai commencé à faire la caisse à 6 ans seulement, les jours où je n’allais pas à l’école, mais je me suis vraiment impliqué à l’âge de 20 ans.

"Ça va être une souffrance pour Thoen" : Cazarre nous a parlé du OM/PSG qu'il va commenter

 

Comment est-il devenu l’un des restaurants préférés des joueurs du PSG ?

C’est simple, tout a commencé via un ami et cousin d’Hatem Ben Arfa. Un jour, il est venu avec Jérémy Menez, qui venait de signer au PSG, et c’est à partir de là que j’ai sympathisé avec lui avant qu’on ne devienne amis. À tel point qu’il a même organisé un dîner d’équipe au César une fois. Ensuite, les joueurs se passent vite le mot.

 

Jérémy Ménez pouce levé après une pizza

 

À qui Jérémy Menez a passé le mot, donc ? 

À Nenê, d’abord. Il est venu avec un pote, à l’improviste, en me demandant de privatiser la salle du fond. Le courant est très bien passé, on a fait pas mal de sorties ensemble et un jour, après être arrivé en retard à l’entraînement avec Javier Pastore, il est venu préparer un dîner avec toute l’équipe, le staff technique et le coach. Ils ont passé une super soirée et ils ont commencé à venir tous régulièrement. Après, ce ne sont pas les premiers footballeurs du PSG à venir puisque j’avais déjà régulièrement reçu Pauleta ou Luis Fernandez.

 

Visiblement, ils aiment tellement ta cuisine qu’ils deviennent tes potes. 

Oui, des gens comme David Luiz sont devenus des proches. Il a fêté son anniversaire ici. Pour son départ à Chelsea, il a organisé une soirée au César. Après la victoire du PSG contre Rennes, il est également revenu dîner. On garde contact maintenant, comme avec la plupart des joueurs. Les Brésiliens du PSG adorent venir ici.

 

 

Escalope + garniture carbonara pour Alex et Thiago Silva

Tu as plus ou moins annoncé l’arrivée d’Hatem Ben Arfa au PSG sur Instagram. Comment cela s’est passé ? Tu n’as pas eu des problèmes avec Nasser ?

En fait, Hatem Ben Arfa m’en avait parlé. Il m’a dit que Paris était son choix numéro un, malgré l’insistance de l’Olympique lyonnais. Il attendait avec impatience que l’arrivée d’Unai Emery soit conclue et officielle. C’est vraiment dommage qu’il soit sur le banc en ce moment.

 

 

Est-ce qu’un supporter du PSG comme toi reçoit quand même les joueurs de l’OM ? 

Bien sûr (rires). Il y en a quelques uns qui viennent. À l’époque, c’était surtout André-Pierre Gignac, Benoît Cheyrou, Rod Fanni ou même Lassana Diarra. L’OM a le droit de manger aussi (rires)

 

Point diététique : qui est le plus gourmand ? On a beaucoup charrié ton ami Hatem Ben Arfa sur son poids…

Ça va peut-être surprendre mais ce n’est pas Hatem Ben Arfa, non. Le plus gourmand, c’était Zlatan Ibrahimovic. Et avant, c’était bien évidemment Alex. Il allait pas jusqu’au tiramisu mais il prenait toujours la même chose : une escalope, avec garniture carbonara. C’est le plat préféré de Thiago Silva aussi. Beaucoup se font livrer des pizzas ou des pâtes sinon. Les champions sont Marco Verratti ou Javier Pastore. Ezequiel Lavezzi adorait commander aussi.

 

Alex et thiago sylva @ cesar

Une photo publiée par Mehdi Abdelhedi Cesar (@mehdicesar) le

 

A contrario, quel joueur fait le plus attention à sa ligne ?

Maxwell, sans hésitation.

 

Un coach est déjà venu pour repérer qui reprenait du dessert ?

Non, pas encore (rires).

 

Les joueurs viennent en solo, pour éventuellement draguer tranquille, ou en couple ?

(rires) Ils viennent en solo mais parfois en couple, oui. Gregory Van der Wiel est par exemple venu avec Rose Bertram. Elle est aussi belle en vrai que sur Instagram et fait super attention à sa ligne. Bon, après, il y a déjà un joueur qui a dragué une serveuse mais je ne vais évidemment pas te donner de nom.