Entré en jeu lors de Man City-Rotherham dimanche, le jeune Philippe Sandler portait le 34 en l’honneur de Nouri, son ex-coéquipier de l’Ajax victime d’un malaise cardiaque. 

 

C’est la meilleure idée pour qu’Abdelhak Nouri ne disparaisse pas totalement des terrains. Six mois après son arrivée à City, Philippe Sandler a enfin fait ses débuts et surtout porté le 34 qu’il a choisi en hommage au crack de l’Ajax, victime d’un malaise cardiaque en juillet 2017. “J’ai longtemps joué avec lui et il portait toujours ce numéro, a expliqué le défenseur âgé de 21 ans, comme Nouri. C’est pourquoi je l’ai tout de suite demandé lors de mon arrivée. C’est bien de pouvoir montrer sa solidarité de cette façon”, a ajouté celui qui s’est blessé juste après sa signature en Angleterre. Au passage, il a aussi précisé que cela n’avait aucun lien avec Nigel De Jong, l’ex-international hollandais ayant porté ce numéro à City.

 

 

Remplaçant de Kevin De Bruyne à la 67e, pour participer à l’écrasante victoire des Cityzens (7-0) contre Rotherham (D2) en Cup, le défenseur acheté à PEC Zwolle a fréquenté Appie lors de sa formation à l’Ajax. “C’est de loin le joueur le plus talentueux avec lequel j’ai pu jouer”, confiait l’international U20 lors d’une interview en mars 2018.

 

 

Personne n’a oublié Appie

Comme Sandler, d’autres joueurs ont pris le 34 en hommage. Le numéro de l’ex-crack, victime de lésions cérébrales graves et permanentes, se retrouve désormais sur le maillot de Justin Kluivert (AS Roma), Amin Younes (Naples), Kevin Diks (Fiorentina), Ouasim Bouy (PEC Zwolle) et même sur les crampons d’Ousmane Dembélé à Barcelone. “Son frère me dit toujours que ça lui fait plaisir de voir que sur mes chaussures il y a écrit Nouri, confiait récemment Dembouz dans une vidéo hommage. Ça leur fait chaud au coeur que certaines personnes du milieu du foot ne l’aient pas oublié”.