Huit ans après ce but à la 93′ qui a tout changé pour lui et City, Agüero a décortiqué l’action pendant un live Twitch. 

 

Et si le meilleur streamer du moment était un footballeur ? Entre deux sessions FIFA ou Warzone, le Kun a encore régalé ses 1,4 million d’abonnés en décortiquant un grand moment de sa carrière. Cette fois, il s’est attaqué à son but le plus culte, face à QPR, qui cache en fait un petit coup de chance. “Je vous jure les gars, je ne voulais pas frapper comme ça et la mettre là, a-t-il avoué. Si j’avais croisé ma frappe comme je le voulais, le ballon aurait été contré et il n’y aurait pas eu but. Par chance, j’ai marqué. Mais pourquoi elle est partie comme ça ? Je ne sais pas.” Même mystère pour le tacle de la légende Taiwo, sur lequel il aurait pu tomber et obtenir penalty : “Je savais qu’il allait faire un gros tacle, je ne sais pas pourquoi mais je ne me suis pas jeté”. 

 

À 19 ans, le fils de Mauricio Pochettino prolonge avec Tottenham

 

Honnête, comme son avis sur sa prestation durant les 92 autres minutes. “Je n’ai rien fait du match, je me suis gratté les c******* pendant toute la rencontre !, a carrément lâché le Kun. J’ai juste reçu un coup par derrière et c’est tout… jusqu’au but”. Ce coup, signé Barton, Agüero en profite aussi pour le décrypter avec les images, tirées d’un docu : “Regardez la tête de fou qu’il a, cette tête d’assassin !, se marre-t-il en refaisant la scène. Moi je comprenais rien à ce qu’il disait, mon anglais c’était ‘hello, how are you, I’m fine, yes, yes’. Il dit qu’il a été “injustement expulsé” (dans le docu) ? Mais qu’est-ce tu racontes ! (…) Regardez comment j’étais par terre… et regardez Clichy ! Pourquoi il m’a pas aidé ? Hé, fais un truc, demande-moi comment je vais…”. Rien que pour ça, on s’abonne tout de suite à sa chaîne