Beaucoup de qualité technique mais quelques défauts : Marca a déterré un rapport sur Xavi, à l’époque où il évoluait à la Masia.  

 

Attention : trésor de l’histoire blaugrana. Avant de le voir probablement encadré au musée du club, un rapport de la Masia sur Xavi, alors âgé de 14 ans, vient de réapparaître. Et sans surprise, toutes les qualités qui lui ont permis de devenir l’un des meilleurs relayeurs de l’histoire sont déjà là. “Son sens du placement est sans nul doute sa plus grande qualité, souligne l’observateur. Il est toujours bien positionné pour ses coéquipiers”. Le rapport note également qu’il ne perd “quasiment jamais” le ballon et que ses contrôles lui permettent de compenser son manque de rapidité. De quoi rappeler des souvenirs à tout ceux qui ont vu jouer la Pep Team et son métronome.

 

xa

Le jour où José Mourinho a comparé Karim Benzema à un chat

 

Ultra positif, le document pointe quand même quelques défauts, principalement physiques. Bien avant qu’on ne le découvre sous Van Gaal, le coach qui le lance dans le grand bain, sa lenteur est déjà son principal handicap chez les U14 (Infantil A). “Ses mouvements sont lents et il a du mal à sprinter”, remarque l’auteur du rapport, également publié dans le livre La Masia de Cristian Martin (2019). Manque de souplesse, manque d’agressivité… Xavi ressemble beaucoup à l’un de ses futurs coachs. “Il doit améliorer les frappes pour pouvoir se projeter en attaque (comme Guardiola)”, lit-on sous la seule mention “passable”. Hâte de voir si le mimétisme ira jusqu’au palmarès de coach.