À Göteborg, une marée jaune de 30.000 supporters attendait les joueuses suédoises, arrivées troisièmes du Mondial.

 

C’était presque un accueil de championnes du monde. Après leur superbe tournoi en France et leur médaille de bronze, les Suédoises ont eu droit à une récompense encore plus sympa avec 30.000 supporters venus les accueillir sur la place Götaplatsen de Göteborg. “Quoi ? Il y a autant de gens ? C’est absolument incroyable !”, a notamment halluciné Peter Gerhardsson, le sélectionneur de la Suède qui a pour inspiration Johan Cruyff.

 

 

En Finlande, la Fédé annonce l'égalité salariale hommes-femmes en sélection

Chants – le “Po-po-lo-po-po-po” de rigueur était bien là -, confettis et grand soleil : les joueuses ont profité de l’écran géant et de la scène installée sur la place pour s’ambiancer comme il se doit avec le public. “Cela montre que la Suède est fière de nous, s’est réjouie Kosovare Asllani, milieu de la sélection qui a perdu en demi contre les Pays-Bas en prolongation (1-0), avant de battre l’Angleterre dans la petite finale (2-1). J’espère que nous avons également rendu notre pays fier”, a-t-elle ajouté devant un public venu trois fois plus nombreux qu’en 2011, quand les Suédoises avaient déjà été médaillées de bronze au Mondial. Rendez-vous dans quatre ans pour un nouveau record d’affluence à Göteborg.