Après l’affaire de la sextape, celle de… l’iguane. Karim Benzema se retrouve encore confronté à la justice après avoir posé aux côtés de cette espèce protégée en Martinique.

 

L’affaire risque de faire moins de bruit que celle de la sextape mais confronte de nouveau Karim Benzema à la justice. Comme le rapporte le site France Antilles, le footballeur a cru bon de prendre la pose auprès d’un iguane pendant ses récentes vacances en Martinique. Malheureusement pour lui, l’animal est une espèce protégée, sur l’îlet Chancel.

 

Un peu lassé de poser aux côtés de son gros bolide, Karim Benzema a voulu innové pour ses abonnés. Malheureusement, le cliché de l’attaquant du Real Madrid aux côtés d’un iguane des Petites Antilles n’a pas amusé les agents du Parc naturel de Martinique. Du coup, « un procès-verbal détaillé a été transmis au procureur » d’après le site. Karim Benzema, qui avait dit « Merci à la Martinique » sur Twitter après sa rencontre, ne s’y attendait sûrement pas.

Kingsley Coman condamné à une amende pour violences conjugales

 

 

Toujours « R.A.S » ?

Si dans l’affaire de la sextape de Matthieu Valbuena, il fait encore « tout pour démontrer son innocence », avec l’aide de ses avocats, sa demande d’annulation avait néanmoins été rejetée par la cour d’appel, en fin d’année dernière. Sur Instagram, l’attaquant du Real Madrid se fendait d’un «Vraiment R.A.S », en réponse à la décision de justice. Pour l’iguanegate, la photo incriminée n’a toujours pas été retirée de son compte Twitter et Karim Benzema n’a pas encore réagi.

 

V.L.