Lundi, la LFP a annoncé avoir trouvé un “accord majeur” pour les droits télé du foot français en Afrique subsharienne. 

 

Là-dessus, le foot français peut sûrement dire merci à Neymar et au PSG. Lundi, la LFP a confirmé un “accord majeur” avec Canal+ (langue française) et Kwesé (langues anglaise et portugaise) pour la vente de ses droits télé en Afrique subsharienne sur les six prochaines années (2018/19 à 2023/24). Si le montant du contrat n’a pas été précisé par la LFP et beIN Sports, en charge de la distribution des droits à l’international, L’Équipe évoque une somme de 33 millions d’euros par an, soit une hausse de 20 millions d’euros pour diffuser la L1, la L2 mais également la Coupe de la Ligue.

 

 

Cet accord traduit la qualité du travail des équipes de beIN SPORTS, qui ont préparé la vente de ces nouveaux cycles 2018/2021 et 2021/2024, en pleine collaboration avec les équipes de la Ligue, s’est félicité Didier Quillot, directeur général de la LFP. Ce premier résultat nous encourage à poursuivre la stratégie de vente définie et confirme l’attractivité grandissante de la Ligue 1 Conforama grâce aux investissements des clubs pour recruter de nouvelles stars, former de nouveaux talents et se doter d’infrastructures modernes”, a-t-il ajouté à propos de cet accord qui intervient quelques jours après le lancement d’un projet des présidents de clubs pour créer une société chargée de gérer les activités commerciales comme les droits télé.

 

Toujours selon L’Équipe, le foot français pourrait désormais s’occuper de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud. La chaîne brésilienne TV Globo serait même en négociations avec la LFP et beIN Sports. Là-dessus aussi, Neymar y est sûrement pour beaucoup.