À quelques semaines du coup d’envoi de la saison 2019/20, la Liga a présenté “Latidos del futuro”, son nouveau générique. 

 

Là-dessus aussi, les grands championnats veulent se démarquer. Toujours plus ambitieux pour sa Liga, Javier Tebas a organisé un grand évènement mardi pour dévoiler sa nouvelle identité sonore. Ecrit par Lucas Vidal, compositeur multi-récompensé que l’on retrouve sur des BO comme celle de Fast & Furious 6Latidos del futuro (Pulsations du futur) doit carrément marquer “un avant et après” dans l’histoire du foot espagnol. “C’est un son épique, rassembleur et reconnaissable, auquel tous les fans de notre football pourront s’identifier”, s’est enflammé Tebas, mettant l’accent sur son côté “international”. Dommage qu’il n’ait pas appelé Jesé, quand même.

 

 

Entre Coldplay et l’hymne d’une fausse Europa League de PES, le morceau a aussi pu compter sur la participation de… Tebas lui-même. Car à en croire le making-of du son, enregistré à Prague puis à Londres dans le mythique Abbey Road, le plus grand hater du PSG a participé aux prises des “clap”. Ne soyez pas surpris de le voir bientôt remplacer le gamin dans le spot “How was Spain ?”.