Dimanche soir, Vincent Kompany a fêté l’élection de son père, Pierre, devenu maire dans la banlieue de Bruxelles. Une première pour un Noir en Belgique. 

 

Double victoire pour Vincent Kompany ce week-end. En plus d’avoir battu la Suisse vendredi (2-1), le défenseur belge a célébré l’election de son père en tant que bourgmestre de Ganshoren, une commune de 25.000 habitants de la banlieue de Bruxelles. “Historique ! Nous sommes tellement fiers de toi papa, écrit le Cityzen sur Instagram, où il a posté une vidéo aux côtés de son frère. Arrivé de RD Congo comme réfugié en 1975. Aujourd’hui tu as gagné la confiance de ta communauté pour devenir le premier maire noir élu en Belgique”. En France, c’est Raphaël Elizé, élu à Sablé-sur-Sarthe, qui est devenu le premier édile noir en 1929.

 

 

Emmenée par Pierre Kompany, la liste ProGanshoren a obtenue 28,38% des voix aux élections communales dimanche. Selon la RTBF, l’élu CDH (Centre démocrate humaniste) occupera donc le poste de bourgmestre durant trois ans avant de céder sa place à son co-listier Jean-Paul Van Laethem, deuxième en terme de voix obtenues, suite à un pré-accord électoral.