Sale semaine pour Kevin Grosskreutz. Après avoir été impliqué dans une bagarre en boîte de nuit, l’ex-international allemand a été viré par son club de Stuttgart et a annoncé sa retraite dans la foulée.

 

L’âge, les blessures… En général, personne n’est vraiment surpris par la retraite d’un joueur. Sauf dans le cas de Kevin Grosskreutz qui a à peine 28 ans vient de mettre un terme à sa carrière. Tout a commencé dans la nuit de lundi à mardi quand le champion du monde 2014, ivre, est blessé dans une bagarre en boîte avant d’être hospitalisé. Et ça, évidemment, ça ne plaît pas du tout à son club d’autant que l’ex-défenseur de Galatasaray aurait entraîné avec lui trois joueurs de l’équipe des moins de 17 ans.

 

 

Grégory Sertic à l'OM ? Le joueur et sa compagne sous protection après des menaces de mort

Je ne veux plus rien avoir à faire avec le foot”

Résultat, Stuttgart, leader de deuxième division allemande, annonce le licenciement de Kevin Grosskreutz. « Les joueurs de l’équipe première ont un devoir d’exemplarité pour le club en général et pour les jeunes joueurs en particulier », a expliqué le manager de Stuttgart Jan Schindelmeiser. Un gros coup dur pour le joueur, sous contrat jusqu’en 2018, qui n’a pas pu retenir ses larmes en conférence de presse. L’ex-joueur du Borussia Dortmund a même annoncé qu’il ne voulait “plus rien avoir à faire avec le football professionnel», non sans souhaiter à sa désormais ancienne équipe de remonter en première division.

 

 

N.S.