Accusé par sa compagne d’avoir eu des relations tarifées avec une infirmière, Samir Nasri passe une fin d’année compliquée. Mais faire appel à la jeune femme incriminée n’était pas la meilleure des idées, sur le plan médical.

 

LinkedIn ou encore Viadeo… Avant de s’attacher les services de quelqu’un, Internet propose quelques moyens d’étudier les profils. Et sans vouloir faire d’Anara Atanes autre chose que la présumée victime d’une infidélité, la compagne de Samir Nasri doit regretter de ne pas s’être un peu plus informée sur les prestations de Drip Doctors, l’institut médical de Los Angeles qu’elle a conseillé au joueur pour se remettre en forme. Quelques jours après le piratage du compte Twitter du joueur de Séville, où il a été accusé par sa compagne d’avoir eu droit à un “service sexuel complet”  contre 150 dollars avec l’infirmière Jamilah Sozahdah, on peut voir que le profil Instagram de cette dernière était déjà troublant. Si tout le monde sait que l’habit ne fait pas le moine, les photos postées par la jeune femme ressemblent plus à celles d’un mannequin lingerie que d’une infirmière.

 

 

Dans "Le Vestiaire", Mory Diaw (ex-PSG) est revenu sur le jour où il a affolé Twitter

Des infirmières et modèles photo

Et ce n’est pas le seul élément suspect. À Drip Doctors, Jamilah Sozahdah peut aussi compter sur ses soeurs parmi lesquelles Shakur Sozahdah. Dans sa présentation sur Instagram, elle dit travailler dans l’institut médical privé de Los Angeles mais aussi être modèle photo. Ce qui ne fait pas trop de doutes car on trouve sur le profil de nombreux clichés de Sakur et ses soeurs – elles sont 10 soeurs d’origine égyptienne au total, dont beaucoup ont rejoint l’institut – en petite tenue plutôt qu’en blouse. Des clichés qui ont fait rire plus d’un internaute car les jeunes femmes sont bien plus proches des soeurs Kardashian que de notre médecin de famille.

 

Our beach is better…@sozahdahsisters 🌊 #five7eight9ten

Une photo publiée par Shakur Sozahdah (@theonlyshakur) le

 

Alors, pourquoi Anara Atanes aurait conseillé ça à Samir Nasri ? Soit les photos n’ont pas troublé la jeune femme, également mannequin, soit elle est malheureusement passée à côté, mise en confiance par le réseau et les célèbres clients (Chris Brown, Steve Aoki, Adele, des stars de la NBA…) de l’institut fondée par Jamilah Sozahdah, qui pratiquerait la médecine d’urgence, la dermatologie et serait spécialisée dans la thérapie des vitamines IV et des améliorations cosmétiques.

 

Good job on your Emmy nomination hun @tamarbraxton #thereal #boyshecansing #dripdoctors #sozahdahsisters 📷@burrisimage

Une photo publiée par Shakur Sozahdah (@theonlyshakur) le

 

 

 

Et maintenant, un contrôle anti-dopage

Dans tous les cas, Anara Atanes n’est certainement pas la seule à avoir quelques regrets. Selon El Pais, le milieu du FC Séville ferait désormais l’objet d’une enquête de l’AEPSAD (agence antidopage espagnole), suite au traitement qu’il a reçu par intraveineuse. IV Drip est « une perfusion qui permet de stimuler votre système immunitaire et de prévenir des maladies », qui contient, toujours selon le site de Drip Doctors,  « des doses élevées de vitamine C, de vitamines B, de lysine et de zinc combinées avec des nutriments spécialement formulés pour aider à combattre les superbactéries et les virus courants ».

 

Si les traitements par intraveineuses sont tolérés tant qu’ils ne concernent pas un produit interdit par l’Agence mondiale antidopage et n’excèdent pas les 50 millilitres, une source interne à l’agence espagnole trouverait « déjà suspect » le fait « qu’un sportif se rende dans une clinique comme celle-là ». Samir Nasri, quant à lui, est prêt à tout pour prouver son innocence. Selon L’Equipe, l’ancien Marseillais aurait demandé à la clinique d’envoyer un mail précisant les détails de son injection à son club, et tiendrait également à disposition l’ordonnance du médecin validant l’injection. Et le diplôme des « Sozahdah Sisters » ?

 

🌄🌞👯 @sozahdahsisters #TheMillennialWomen #five7eight9ten #mA #FOE #ridiculouslifestyle #sozahdahsisters #thewolfpack

Une photo publiée par Shakur Sozahdah (@theonlyshakur) le

 

 

N.F.