Sergio Ramos arrête enfin de faire la tête. Après plusieurs mois de négociations et de bluff, le défenseur espagnol du Real Madrid a prolongé son contrat avec Nike, selon le journal Marca.

 

Il n’ira donc pas chez Adidas, Joma, New Balance ou Puma. Alors que les négociations ont failli être rompues à plusieurs reprises, Sergio Ramos a finalement prolongé son contrat avec Nike. Le défenseur de la Roja et du Real Madrid est désormais lié à la marque à la virgule pour quatre saisons et deux millions d’euros par an. Une somme bien inférieure à celle touchée par son coéquipier Cristiano Ronaldo – 10 millions d’euros par an – mais c’est ce que réclamait depuis plusieurs mois le joueur.

 

 

Le nouveau projet low cost de Cristiano Ronaldo à Madrid

Un flirt avec Adidas

Fâché de voir que Nike ne répondait pas à ses attentes, et n’avait même pas pensé à lui pour sa nouvelle campagne de pub, Sergio Ramos, qui portait bien des crampons avec la virgule mardi contre le Sporting Portugal, avait boudé plusieurs mois. Comment ? En portant tout simplement des crampons noirs du concurrent Adidas, dont le logo était caché. Le compagnon de Pilar Rubio avait également suivi Adidas sur Instagram pour mettre la pression sur Nike, qui avait fait le même coup à Fernando Torres, désormais chez le concurrent allemand.

 

Même hors du terrain, Sergio sait quand il faut être vicieux.