Selon la BBC, un club de Premier League a été à deux doigts de perdre gros suite au piratage d’une boîte mail. 

 

Comme quoi, il n’y a pas que les agents de Ligue 1 qui tentent d’escroquer les Anglais. Ciblé par des hackers, un club de Premier League – dont l’identité n’a pas été révélée – a failli perdre un million d’euros avant d’être sauvé par la vigilance de sa banque. En cause : la boîte mail d’un dirigeant qui avait été piratée pendant les négociations de transfert, selon le rapport du National Cyber Security Centre (NCSC) cité par la BBC.

 

 

L’impact des cybercriminels sur l’industrie du foot est réel”, avertit Paul Chishecter, membre de l’organisation gouvernementale qui souhaite que les dirigeants anglais se renforcent au niveau cybersécurité. Car de nombreux incidents ont été constatés ces derniers temps : en Championship, un club a par exemple failli devoir reporter un match, à cause du système de sécurité de son stade (tourniquets, caméras…) mis hors service par des hackers.

 

 

Le précédent De Vrij

Le foot anglais n’est toutefois pas le seul touché. En Italie, on se souvient que la Lazio avait accusé des pirates de lui avoir piqué 2 millions d’euros sur les 9 payés à Feyenoord pour le transfert de De Vrij en 2014. Tout ça à cause d’un mail frauduleux (et d’un faux numéro de compte bancaire), qui avait obligé les Hollandais à réclamer l’argent manquant devant la justice. L’histoire a d’ailleurs connu un nouveau chapitre il y a quelques semaines, avec l’arrestation de deux hommes à Dubaï, soupçonnés par le FBI d’avoir détourné les 2 millions d’euros et de beaucoup d’autres arnaques.