Avec un salaire de 6,4 millions d’euros par an au Los Angeles Galaxy, Zlatan Ibrahimovic efface un record précédemment détenu par Kaka en MLS.

 

Ses buts de judoka valent bien ça. Arrivé en MLS en mars 2018, Zlatan Ibrahimovic (37 ans) va aussi marquer l’histoire du championnat avec sa fiche de paie, devenue la plus élevée cette saison. Plus qu’une petite augmentation, le capitaine du Galaxy a presque pu quintupler un salaire de départ plafonné à 1,5 million de dollars, puisque l’actuel 2e de la conférence Ouest avait déjà atteint le maximum des trois joueurs “désignés” (les mieux payés) dans son effectif au moment de sa signature.

 

 

Fournis par l’association des joueurs de MLS, ces chiffres permettent aussi de voir que Zlatan devance son ex-coéquipier Giovani Dos Santos (5,8 M€) et Michael Bradley (Toronto, 5,7 M€) dans le top 3, et qu’il bat au passage le record détenu par Kaka. En 2017, l’ancien du Real touchait 6,3 millions d’euros à Orlando. Quant aux autres, en dehors des joueurs “désignés”, ils touchent en moyenne 305.000 euros par an, un chiffre en progression de 13,3% sur un an.

 

 

Le top 10 complet en 2019 :

 

1. Zlatan Ibrahimovic (LA Galaxy) – 7.200.000 de dollars
2. Giovani dos Santos (ex-LA Galaxy) – 6.500.000 $
3. Michael Bradley (Toronto FC) 6.428.571 $
4. Jozy Altidore (Toronto FC) 6.332.250 $
5. Carlos Vela (LAFC) 6.300.000 $
6. Bastian Schweinsteiger (Chicago Fire) 5.600.000 $
7. Ignacio Piatti (Montréal Impact) 4.443.333 $
8. Alejandro Pozuelo (Toronto FC) 3.800.000 $
9. Wayne Rooney (D.C. United) 3.507.500 $
10. Josef Martínez (Atlanta United FC) 3.058.333 $