À peine de retour dans les plans de Pep Guardiola, Yaya Touré joue avec le feu. Lundi soir, le milieu de Manchester City a été arrêté pour conduite en état d’ivresse.

 

Un mea culpa et un doublé. Revenu en quelques jours dans les petits papiers de Pep Guardiola, qui l’avait écarté cet été après les déclarations de son agent, Yaya Touré aurait pu se tenir à carreaux un peu plus longtemps. Car lundi soir, il s’est rendu coupable d’un écart qui pourrait lui coûter cher. “Yaya Touré (…) a été inculpé mardi 29 novembre pour conduite d’un véhicule motorisé avec un taux d’alcoolémie au-dessus de la limite”, indique la Metropolitan Police dans un communiqué cité par le Sun samedi.

 

Deux semaines plus tôt, Yaya Youré retrouvait pourtant une place de titulaire à Manchester City et marquait un superbe doublé face à Crystal Palace (victoire 2-1). L’ancien du Barça venait de s’excuser publiquement, à la demande son coach Pep Guardiola, suite aux déclarations de son agent. Dimitri Seluk avait estimé que son joueur avait été “humilié” par le Catalan, qui avait écarté Yaya Touré des joueurs sélectionnés pour jouer la Ligue des champions. Bon, heureusement, son coach ne semble pour l’instant pas lui en tenir rigueur puisque le milieu est entré en jeu contre Chelsea samedi (défaite 3-1). Peut-être parce que lui aussi, il picolait quand il était joueur.

 

Les femmes de Thiago Silva et Di Maria n'ont pas trop aimé les choix d'Emery pour Real-PSG

 

Quand Yaya Touré ne buvait pas

Cet incident, pour lequel Yaya Touré (33 ans) devra s’expliquer devant un juge du tribunal de Barkingside (Londres), le 13 décembre, est d’autant plus étonnant que le joueur avait refusé de boire du champagne alors qu’il venait d’être élu homme du match en 2012. Il avait expliqué ne pas consommer d’alcool en raison de ses convictions religieuses.