La tête de Wayne Rooney, ivre mort à la une du Sun, n’a pas fait rire tout le monde. Dans l’oeil du cyclone à cause de sa cuite, le joueur du Manchester United a trouvé un bon avocat en la personne de Jürgen Klopp. 

 

Wayne Rooney a probablement vécu l’un des pires lendemains de cuite de sa vie. Après avoir tapé l’incruste à un mariage suite à la victoire des Three Lions contre l’Écosse, le capitaine a eu la main lourde sur le vin rouge et la presse anglaise s’est, sans grande surprise, déchaînée. Mais heureusement pour lui, le coach de Liverpool a profité d’une conférence de presse pour le secourir.

 

S’il semblait ne pas être au courant de l’affaire au premier abord, Jürgen Klopp s’est ensuite dit “désolé pour les joueurs.” “Nous vivons dans la lumière et nous gagnons beaucoup d’argent mais finalement, même si c’est peut-être surprenant, il y a un être humain derrière tout ça », a estimé le coach de Liverpool.

Piratage de Samir Nasri : Les soeurs Sozahdah, infirmières mais aussi... modèles photo

 

 

« L’an dernier, c’est moi qui devais remplir les verres »

Jürgen Klopp en a profité pour défendre une nouvelle génération de footballeurs trop souvent pointée du doigt à son goût. « Cette génération de footballeurs est la plus professionnelle que nous avons eue, y compris en Angleterre. Toutes les légendes que nous adorons et admirons buvaient comme des trous et fumaient comme des pompiers, et ils restaient d’excellents joueurs. Personne ne fait plus ça. Lors de la fête de Noël l’an dernier, c’est moi qui devais remplir les verres », a-t-il même avoué.

 

Du coup, on aurait presque envie de passer une soirée avec le presque quinquagénaire. Alors que Wayne Rooney s’excusait platement aujourd’hui dans un communiqué, évoquant une conduite « inappropriée », Jürgen Klopp assure même ne pas voir le mal dans cette histoire qui sera oubliée dans « deux ou trois semaines ». Le capitaine de l’équipe d’Angleterre devrait troquer les Red Devils pour les Reds.