Ezequiel Lavezzi raciste ? Une photo sur laquelle l’Argentin mime les yeux bridés refait surface et oblige le joueur d’Hebei China Fortune à présenter des excuses. 

 

Il n’y a pas que Mehdi Meklat qui voit son passé le rattraper. Cette fois, ce ne sont pas d’anciens tweets d’Ezequiel Lavezzi qui ont été exhumés mais une photo. Car en février dernier, l’ex-joueur du PSG a eu la bonne idée de poser avec la veste de son nouveau club, le Hebei China Fortune, en mimant… les yeux bridés. Une blague façon Kev Adams qui n’a pas pas du tout plu à la population locale. « Je suis Chinois et je voudrais qu’il quitte mon pays », peut-on par exemple lire sur Twitter, où les mots « raciste » et « insultant » sont les plus utilisés pour qualifier sa photo. À tel point que certains demandent qu’il soit exclu du championnat.

 

« Légères » et « blagueuses »

Après les photos classées X avec sa compagne ou le récent scandale du joint avec la sélection, Ezequiel Lavezzi a donc provoqué une nouvelle polémique que son club tente de calmer. « Le club a discuté de cette question avec le joueur, il nous a assuré qu’il n’y avait aucune intention raciste dans son geste, et il s’excuse du fond du coeur pour la gêne que son geste pourrait avoir provoquée », peut-on lire dans un communiqué publié dimanche. Pour El Pocho, joueur le mieux payé au monde avec ses 945.000 euros bruts par semaine, ces photos promo se voulaient seulement « légères » et « blagueuses ». Entre ses trois petits buts depuis son arrivée et cette polémique, l’ex-joueur de Naples a encore du boulot pour devenir populaire en Chine.

La femme de Riyad Mahrez, Rita, raconte le "harcèlement" subi sur les réseaux sociaux

 

Ezequiel Lavezzi d'humeur "blagueuse" et "légère"

Ezequiel Lavezzi d’humeur “blagueuse” et “légère”